VISITE DE CIMETIÈRES

Vous pensez que c’est une curieuse chose que de visiter un cimetière? Allez donc poser la question aux millions de visiteurs qui rendent une petite visite au Père Lachaise chaque année. Et ils n’y vont pas tous pour voir la tombe (sans intérêt d’ailleurs) de Jim Morrison: d’un cimetière se dégage quelque chose, une atmosphère, une sérénité, une grandeur, et impose le respect.  Surtout quand ils sont vieux, moussus et à la limite de l’abandon dans certains de leurs coins.

Et ça tombe bien: Londres regorge de cimetières qui correspondent parfaitement à cette description, voire à bien plus que cela. Vous pouvez y croiser des tombes centenaires, dont certaines inscriptions sont devenues illisibles depuis des décennies. Des caveaux imposants. Des zones dans lesquelles la nature à repris ses droits et d’autres, pourtant entretenues, qui accueillent des sépultures qui ont fini par sombrer dans la terre, un peu, beaucoup, passionnément.

Il y a bien sur des cimetières un peu partout dans Londres et ses alentours, et si certains n’ont pas plus d’intérêt que ceux que l’on peut croiser en France, les plus anciens sont ceux qui nous intéressent ici. Je ne les ai pas tous visités et je ne vais pas lister tous ceux que j’ai parcouru, mais juste trois d’entre-eux qui me semblent parfaits:

Cadeau bonus: si pour diverses raisons vous vous trouvez à l’ouest de Londres, dans le quartier de Ealing, allez donc faire une petite visite au SOUTH EALING CEMETERY. Plus petit mais avec certaines tombes absolument magnifiques.

À moins d’être gothique et d’aimer boire du sang frais en chantant des rituels sataniques tout en dansant sur des tombes entrouvertes (oui, vous pouvez appeler la brigade des clichés), je ne recommande par contre pas de tous les faire. Simplement: si au cours de votre séjour vous passez pas loin d’un d’entre-eux, prenez donc une bonne heure pour aller marcher entre les tombes et faire des photos, vous m’en direz des nouvelles !

Prise dans l’incroyable cimetière de Stockwell Newington: Abney Park

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.